L'1consolable est payé à foutre la merde

by L'1consolable

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

1.
2.
3.
4.
03:15
5.
6.
7.
8.
03:01
9.
05:57
10.
11.
12.

credits

released October 12, 2011

Paroles et musique de L'1consolable.
Mixage: Boris G.
Mastering: Blanka (La Fine Equipe).

license

all rights reserved

tags

about

L'1consolable Paris, France

Auteur, compositeur et interprète de ses morceaux, L’1consolable rappe, sur de bons vieux breakbeats hip-hop teintés de jazz, de blues ou de soul, la violence d’une société qui la pratique au quotidien tout en la prêtant à ceux qui se retournent contre elle. ... more

contact / help

Contact L'1consolable

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

Track Name: Juste à cause du PAF
On allume: Paf! Y'a la pub qui nous fait baver,
on n'a pas de thunes mais on a du mal à ne pas acheter,
y'a ces images qui nous harcèlent et nous font rêver,
on n'a pas un sou mais on n'est pas décidés à se priver,
ils ont le budget pour nous pousser à dépenser,
c'est le seul projet dans le Paysage Audiovisuel Français,
je vis en France ici on pense avec la télé
et les mensonges qui y sont constamment martelés,
ça les fait rire puisqu'on est tant à s'empresser
devant l'écran, devant leurs conneries on ne sait jamais sur quel bouton presser,
et on se demande si toutes les chaînes veulent pas s'engraisser
sur le dos des gens, qui paient pour voir La Ferme Célébrités,
et les messages méticuleux qui y sont véhiculés,
et les clichés cachés dans les pages de publicité,
j'ai des dossiers mais c'est pas ceux qu'on traite au J.T:
l'insécurité, la vraie, celle d'acheter par crédulité,
les colonies qu'ils mettent en place dans notre imaginaire,
otage de leurs techniques de suggestion, de leur gestion
de nos désirs d'acheter jusqu'à l'indigestion,
simulation du plaisir dans le poste de télévision,
avoir de quoi vivre en vitesse, pas d'études mais du business,
chez la jeunesse on manque d'informations,
paralysie et manque de cran,
poste télévisé qui nous ment,
personne en qui croire sur le petit écran,
toutes chaînes similaires, programmes utilitaires,
pour le compte de publicitaires nocifs pour nos réflexes défensifs,
illusions, déterioration de nos sens critiques,
médias, bug immédiat dans notre perception,
TF1, M6, Canal Plus, les daubes qu'ils passent, [...France 2, France 3, France 5, Arte, regardez!]
le lavage de cerveaux qu'ils font pour McDo ou Midas,
les raisons? Plus c'est le vide qu'on met dans nos têtes,
plus on accepte d'être stupide, plus on achète!
pour d'l'audimate qui baisse, des tas
de programmes qui cessent d'être là,
on ne laisse à la masse que de quoi s'abrutir: le tirage du Loto,
la Star Ac ou le Bigdil, des pubs pour de belles autos
pour avoir le pouvoir le soir de la faire s'asseoir,
devant l'écran comme si c'était obligatoire...

...le mal de voir, c'est juste à cause du PAF...

...si dans l'tas/PAF je tire, c'est juste à cause de ça!
Track Name: Elucubrations d'un objecteur de bon sens
Bonsoir,

Je peine à relever la tête dans ce pays dont je ne rêve pas le soir,
mais dont les torts hélas s'entêtent à inspirer mes pires cauchemars,
au fait, j'y suis né, oui peut-être, mais j'étais trop jeune pour voir
ses multiples facettes, cachées par autant de miroirs,
je jette, au grand dam de ses adeptes, un bien méprisant regard
sur cette France qui m'inquiète et sur ces gens qui s'égarent,
une France, de fait, maladroite et malhonnête, et bien à droite au pouvoir,
j'n'ai qu'des pensées abjectes à son foutu égard,
ma tête est mise à prix au sein d'la secte jugeant les "violents urbains" barbares,
ici j'n'ai d'estime que pour ces mecs qui crament des caissent et baisent les shtars,
en fait, là est la seule bonne utilisation faite des dérivés de l'or noir,
pour lequel en Irak les States descendent des civils au hasard,
les mecs, ils ont trouvé un vieux prétexte, agissant donc en vieux vicelards,
avec des armes neuves et des vies, certes valant moins cher que leurs dollars,
c'qui m'embête, c'est qu'bien qu'la France soit restée inerte, on a chez nous les mêmes connards
qui écrasent le peuple et font avec c'que Bush fait, seule l'eau les sépare,
j'éjecte d'ma conscience d'éventuelles sornettes qui pourraient expliquer ces déboires,
la France essaie d'garder secrètes les noires passades de son histoire,
et j'jette, de toutes mes forces, de toute ma tête, un gros pavé dans la marre,
j'crache dans la soupe et j'casse l'assiette, et j'dégueule des litres d'encre noire,
qu'j'm'arrête? Lorsque mon encrier sera sec, qu'il me faudra trouver d'autre exhutoire,
que révolu sera le temps des textes, que venu s'ra l'temps d'un nouveau départ,
tu m'suis? Tout n'est qu'une question d'temps, y'a pas de hasard,
viendra celui où il sera temps de poser les stylos et d'prendre les chars...J'attends.
Track Name: Ode à l'incendie
(Pas envie de):

Je veux pas construire des voitures, pour mes congénères,
à travers elles c'est l'argent qu'on vénère, et le CO2 qu'on génère
dans l'air "pur" de la métropole
où plus de gens feraient bien de se mettre au métro ou peut-être aux guiboles,
en pôle position en matière de pollution,
de rejet de matières dont l'absorption signifie à long terme notre extinction,
l'auto est au français moyen
ce que le Loto est au fauché moyen qui n'a pas les moyens mais nourrit un
espoir qui le laisse croire qu'après ce soir y' a pas moyen:
il se paye un Espace ou bien un C4 comme son voisin!
L'automobile, objet de toutes nos lubies débiles,
suscite en nous l'envie, vite envahit nos villes,
puis nos vies, ses échappements nocifs nous fascinent,
on rêve d'une berline en lisant Auto Plus magazine,
les poulies auront des dents avant qu'on me voie docile à l'usine,
faudrait que je ne sois pas lucide, ou bien que Sarkozy hallucine!

Refrain:

Je veux pas construire des voitures mais en brûler, en réduire en cendres! (x4)

(Pas envie (2)):

Je veux pas construire des voitures, ça a l'air dur,
et me donner du mal pour salir l'air pur, bâtir parkings sur verdure,
j'aurais du mal, trahir ma nature: aller au travail,
me casser le cul pour 6000 balles, je suis pas de taille!
Me ruiner la santé au boulot pour construire de quoi
me ruiner la santé hors-boulot, pire que ça,
faire fonctionner la société de consommation,
acheter à la première sommation, merci sans façon!
Je veux pas vendre des voitures, prendre un air tendre
pour séduire le client, lui dire de s'asseoir, de se détendre,
puis lui vendre une merde qui l'endette sur 5 ans,
sans parler de l'essence, de la maintenance, ni du taf éreintant!
Ouais, ouais, il ferait son job à plein temps
pour rembourser l'avance mensuellement et à temps,
ne t'attends pas à ce que j'aille baiser les gens,
je préfère brûler leurs voitures, c'est plus intelligent!

Refrain:

Je veux pas construire des voitures mais en brûler, en réduire en cendres! (x4)

(Envie de):

Je veux pas construire des voitures, ni en vendre, mais en brûler,
détruire des voitures, les réduire en cendres, en fumée,
m'amuser, embusqué non loin de là de les voir se consumer,
assumer, le feu même Johnny nous a dit de l'allumer
je veux écumer les rues et les débarrasser de tout véhicule et
que ceux qui ont le culot de gueuler aillent se faire enculer! Oh!
Je veux voir hurler leurs proprios,
se ruer, puis reculer quand y'aura trop de flammes autour de leur Clio,
pris au piège, je veux les voir en larmes, qu'ils crient au
drame, parlent d'un acte infâme, odieux, idiot,
prient Dieu, studieux, oui je veux qu'on me traite de salaud,
de sado privant l'honnête prolo de son magot!
Je dis que c'est vrai que c'est rigolo!
Plus de boulot? C'est ballot! Moi je me régale aux frais de tous ces masos,
c'est même pas le fait de brûler leurs bagnoles qui va le plus m'éclater,
mais de voir tous ces guignols pleurer de ne plus se faire exploiter!

Refrain:

Je veux pas construire des voitures mais en brûler, en réduire en cendres! (x8)
Track Name: Sarko & moi
Sarko & moi, on est petits,
quelques centimètres nous séparent, c'est c'que j'me dis,
j'en déduis qu'ça nous rapproche, et les photos en témoignent,
il n'y a guère que la taille de nos cerveaux qui nous éloigne,

Sarko & moi, on est grands,
moi par comparaison à lui, lui par sa fonction de président,
et puis aussi par notre ambition,
lui veut m'prendre mon R.M.I, moi j'veux obtenir sa démission,

Sarko & moi, on est bruns,
ça fait pas d'nous des amis, ça fait pas d'nous des copains,
tant pis! Chez lui j'aurais pu être le bienvenu,
j'aurais pu séduire Carla Bruni pendant qu'Pierrot m'aurait fait des instrus,

Sarko & moi, on écrit,
lui des projets d'loi et des discours truffés d'conneries,
moi des textes de rap comme, par exemple, La Rumeur,
que l'président poursuivit impunément pendant 8 ans pour qu'la censure demeure,

Sarko & moi, on fait campagne,
lui pour rester là, moi pour qu'il s'en aille,
lui pour être élu, moi pour qu'on l'assaille,
moi pour qu'il ne le soit plus,
lui pour que je travaille,

Sarko & moi, on est en vie,
et on a envie d'l'ôter à d'autres, mais pas aux mêmes, c'est ça l'ennui!
Lui, ça l'dérange pas d'laisser crever les résidents de son pays,
moi d'me passer d'un président,

Sarko & moi, on est semblables,
on est membres de cette même espèce qui crée le scandale,
l'humain, la différence entre nous n'est pas immense, mais compte,
la différence entre nous c'est qu'moi j'ai honte,

Sarko & moi, on est français,
ni son nom ni mon prénom, rien n'y fait, c'est ainsi, quoi qu'il puisse en penser,
quoi qu'on n'défende pas la même France,
pas les mêmes chances de s'y voir offrir refuge lorsqu'on est dans la souffrance,

Sarko & moi, on milite,
moi pour les exclus, lui pour les élites,
mais l'un comme l'autre pour des causes qui nous sont chères,
lui tout particulièrement, la cause en question: Arnaud Lagardère,

Sarko & moi, on est écolos,
mais on sait rigoler -car le Grenelle c'était rigolo-,
aussi je sais qu'il se soucie comme moi du sort d'la Terre,
dont lui espère qu'elle restera une manne financière,
Sarko & moi, on a un grand nez,
et nos nez ne se distinguent que par l'usage qu'on en fait,
il aurait pu choisir d'l'utiliser pour sentir,
hélas, le Pinocchio à la Présidence a décidé d'mentir,

Sarko & moi, on se ressemble,
et le dicton, dit-on, dit:"Qui se ressemble s'assemble",
pourtant, moi j'ai pas ma carte à l'UMP,
et si lui venait à moi, et qu'il crevait,
il y aurait lieu de m'suspecter...

...alors peut-être est-ce mieux comme ça,
pour Sarko, et moi,
des fois "Les grands esprits" ne "se rencontrent" pas,
c'est l'histoire d'"Une amitié" manquée,
volée par un certain Doc Gyneco, "au service de la France"...
Track Name: Sifflons, sifflons
Oui, j'aime la siffler, oui, c'est moi qui l'fait,
si tu savais pas qui c'était te v'là fixé,
désolé si toi t'y tenais, si ça t'fait pas kiffer,
mais j'en ai rien à cirer, j'peux pas piffrer l'hymne attitré
dès lors qu'c'est ça qui fédère les blaires à renifler d'l'air vicié,
qui sent l'roussi, et c'est ça qui m'fait faire demi-tour,
sans quoi j'risquais m'asphyxier,
pourquoi appliquer la règle si cette dernière est mal fixée?
Pourquoi pas tiquer au lieu d'rester statique et d'abdiquer, frère,
face à cette pratique héritée du fatras patriotique?
Et pour l'éradiquer j'vais m'appliquer,
glaires en bouche, j'me ferai pas prier,
j'aime à cracher dans la soupe populaire
à la mode de Bush, j'aime la faire vaciller,
j'aime pas l'hymne et j'aime pas l'ciné qu'on fait autour,
l'air solennel que prennent les gens quand ils l'entonnent tour-à-tour,
c'est à s'tirer une balle, ou à s'tirer du match!
Sans ça j'ai ri quand ils l'ont sifflée au match France-Algérie,
si j'aime la siffler, j'aime aussi qu'elle soit sifflée,
et qu'ses adeptes attristés soient la risée du stade, et puis
qu'leur haine soit livrée sur les médias privés,
qu'ils s'épuisent à dire combien ils restent affligés de cette traîtrise!
S'ils restent affligés, moi j'dirais qu'ils restent à gifler,
que j'aimerais leur infliger d'la resiffler, et d'la resiffler, et d'la resiffler,
et de m'obstiner, animé par l'idée qu'leurs larmes impures abreuveront l'sillon d'mon prochain LP,
elle m'bassine et j'ai pas signé pour écouter ça, si mes sens m'alertent,
moi j'lance l'alerte! Pour étatiser une annerie pareille, ils ont du s'mettre à tiser,
ils ont du s'mettre à 10 et puis vider la bouteille,
ils ont du s'mettre à 10 et faire péter l'pastis, et
s'enfiler des litres et des litres de cet alcool anisé,
et là, ivres et privés d'toute perspicacité,
ils ont décidé d'la hisser au rang d'hymne, et sont allés pisser,
y'a que comme ça que j'puisse imaginer que ce carnage est né,
et pour l'malmener j'vais pas m'gêner!
Car elle m'bassine et j'lai déjà dit et j'vais fatiguer
et là si j'ménerve / j'm'excite, j'risque de tous les assassiner,
peut-être qu'en douce ils réussiront à m'égratigner,
mais qu'ils me poussent, et j'serais eux j'courrais m'abriter,
j'serais eux j'courrais m'aliter en faisant croire que j'ai la grippe et
qu'il vaut mieux ne pas m'voir, sans quoi j'pourrais peut-être la refiler,
j'serais eux j'cesserais d'm'agiter, j'm'empresserais d'la gicler,
c'te merde la kicker, l'éradiquer ce serait rendre service à l'humanité,
j'aime pas l'beat, et j'aime pas c'qui y est dit,
et la voir graviter à n'importe quel endroit ça m'file des nausées carabinées,
ça m'fait vomir, et là j'dirais
qu'il vaudrait mieux qu'j'les vois s'assagir, et la virer
de son statut d'reine, qu'ils apprennent que l'destin est ainsi fait,
car dans ma veste, j'ai l'arme suprême: un sifflet.
Track Name: L'embarras du choix
Choix 1:

Fred et Nawëlle ont décidé d'faire un bébé,
le soir même le couple s'y met,
Fred et Nawëlle sont décidés,
est-ce le destin? -J'en sais rien- Le petit naît le 6 mai,
ainsi à l'hôpital tout l'monde s'extasie,
épris d'son inimitable bouille blonde,
et la sage femme s'agenouille et, priant, dit en riant:
« Il sera brillant »,
les yeux de maman pétillent,
son petit met ses espoirs en appétit,
sera-t-il normalien, médecin, grand musicien ou avocat,
ou bien tout ça à la fois?!!
son père a la frousse, sa mère a la foi,
ils appellent Dieu à la rescousse pour leur montrer la voie,
mais très vite, l'enfant nécessite qu'ils élèvent la voix,
il s'excite, leur résiste, et s'énerve parfois,
il fait pipi au lit et ne nettoie pas,
il fait mille et une conneries et ne les voit pas
il fait pleurer maman, il fait gueuler papa,
il n'y a pas un seul de leurs espoirs qu'il ne déçoit pas!
A 3 ans, sa désobéissance va croissant,
il veut faire sa loi sans respecter celle d'ses parents,
il ne les écoute pas très attentivement,
dès qu'sa mère lui parle elle l'entend dire "Non!",
Puis dans les magasins il est vraiment pas sympa,
il rend papa zinzin, file dans l'rayon voisin et ne revient pas,
il touche à tout, et tout à coup, bouge, s'cache, joue, et court partout,
il prend des coups pourtant rendant rouge sa joue,
mais n's'assagit pas pour autant du tout, papa, pas content,
lui fout des claques dans les dents, ça la fout mal d'vant les gens
d'avoir un enfant si méchant, si peu intelligent,
qu'il ne fait qu'réclamer des jouets alors qu'ils n'sont pas sur la liste de courses,
il n'fait qu'baver devant les jouets, les produits alléchants,
laissant papas s'dévouer pour faire les courses pendant qu'lui r'garde les nounours,
courses pour courses il met un jouet dans l'caddie; papa l'repose,
il n' a pas dit son dernier mot, non! Il y met autre chose!
A l'école, c'est guère mieux, c'est même abusé,
il devrait être sérieux, lui n'pense qu'à s'amuser!
Il n'écoute pas la maîtresse lorsqu'elle lui dit d's'asseoir,
puis il lui tire sur les tresses et se trisse dans l'couloir,
il ne fait pas d'violon comme le voulait sa mère,
et il est violent, parfois il dit: « Nique sa mère! »,
il ne s'couche pas d'bonne heure donc ne s'lève pas d'bonne heure,
ses parents pensaients apparemment qu'il ferait leur bonheur,
ils pensaient qu'ce serait plus facile, plus divertissant,
se disaient qu'il serait plus docile, plus obéissant,
mais en vieillissant, il s'affirme, c'qui n'arrange rien,
ses parents réalisent qu'ils auraient dû prendre un chien!
Choix 2:

Lucien, d'puis un p'tit moment, n'va plus bien,
plus personne ne vient jouer avec ses poils pubiens,
Lucien se sent seul, et comme rien n'vient,
il fait la gueule, et décide donc de prendre un chien,
ainsi un jour qu'il fait l'tour des magasins,
il tombe en amour pour un bébé dalmatien,
le chiot est tout p'tit, tout trognon,
Lucien s'dit qu'il en aura pour son pognon,
qu'il en fera un compagnon
qui lui tiendra compagnie en toute situation,
le doute s'situe, à son sujet, sur le fait d'savoir s'il n'est pas con,
en effet, la bête omet parfois qui est l'patron,
elle déchiquette les chaussons, essaie d'sauter par l'balcon,
son maître lui fait demander pardon à coups d'bâton,
le chien s'plaint, bien qu'le lendemain il recommence,
Lucien commence à se lasser de toutes ces offenses,
il fonce au magasin pour échanger l'produit,
hélas le gars lui dit qu'les chiens ne sont pas repris,
lucien repart en furie à l'idée du prix
qu'il a payé pour s'coller un pareil abruti!
Une fois rentré il se dit que le chien est encore p'tit, qu'ça va bien cesser,
que de bons coups d'bâton contribueront à bien l'dresser,
alors il essaie, quand l'chien n'obéit pas, il frappe,
il frappe, et le chien couine et se couche tête baissée,
comme c'est bon d'être craint, Lucien y prend goût,
pour l'coup il se met à aimer ce chien par dessus tout,
il lui donne des ordres, et l'autre débile, craignant d'être battu,
fait moins d'désordre, Lucien jubile!
Le chien subit la colère de son maître dès qu'il n'est pas très sage,
est privé d'croquettes, dans l'cadre du dressage,
ainsi il est sage; Lucien s'en félicite,
car commander ça l'excite, et l'cabot se soumet vite,
aussi, quand Lucien lui lance: « Allez, assis! », il s'asseoit,
« Couché! », il se couche, trop cool d'avoir un jouet comme ça à soi!
Quand il reçoit des gens, il fait genre, fait démonstration d'sa domination,
crie sur la bête, ça fait sensation,
Lucien s'amuse bien, et le chien encaisse
car Lucien fait l'malin sans cesse, le cherche et l'agresse, met le chien en stress,
parfois c'dernier en pisse de peur, Lucien saisi d'horreur,
saisit son arme, lui casse les os, et lui brise le coeur,
mais Lucien s'lasse, le chien est d'un intérêt très court,
une fois donné des ordres, des coups, on a vite fait l'tour,
et un beau jour, dans la maison, ça n'sent pas bon,
le chien a chié dans l'salon, Lucien prend l'bâton,
mais l'chien s'rebiffe, il mord la main qui le nourrit et qui le bat,
Lucien lâche le bâton, il n'sent plus son bras,
à bout de forces, il maudit la bête féroce,
se dit qu'il aurait mieux fait de faire un gosse!
Track Name: Modèles réduits
Modèle 1:

Si t'es un homme, sois en forme, il te faut des biceps énormes
et des abdos, maintenant qu't'es plus un ado, qu'tu t'adresses à d'autres,
qui veulent savoir qui est le plus fort, sois ferme, fais pas d'cadeau,
fais en sorte qu'ils la ferment, mets un terme à leurs ragots,
si t'en sors indemne, bravo! Alors t'as d'quoi être fier, et tu te dois d'être fier,
sans ça moi j'donne pas cher d'ta peau!
Si t'es un homme, faut qu'tu t'imposes,
il faut qu't'écrases en somme toutes les forces que d'autres t'opposent,
mon frère, si t'es un homme, pas de larmes tu connais l'topo,
les larmes c'est pour les femmes, pour les hommes sont les couteaux et les armes,
et les coups t'apprends à en recevoir tôt, pas en faire un drame, et encaisser,
et rester calme, même salement blessé,
comment faire mal, comment laisser
des traces indélébiles sur les débiles mettant à mal ton image de mâle durement dressé,
ternissant ainsi ton image de marque,
celle d'un grand homme dont la puissance sans bornes fait qu'on le remarque,
ne craque pas, reste impassible dans la souffrance,
pour la vengeance ne rate pas ta cible et sois pas trop sensible,
pas à outrance, devant l'assistance faut qu'tu paraisse solide,
et qu't'aies la folie des bimbos et des bolides,
faut qu'tu sois beau, viril, infaillible au lit,
et qu'tu t'appropries une femme et qu'elle clame être ravie au lit,
et faut qu'elle soit jolie, pour que les autres t'envient,
leur jalousie toi t'en jouis, et ça te maintient en vie,
malgré tout ce que t'as enfoui
au fond d'toi, oui car, au fond, on s'en fout d'toi,
on ne veut pas savoir ce que tu es, mais ce que tu as,
on ne veut pas savoir ce que tu veux, mais ce que tu vaux,
on ne veut pas savoir si t'es heureux, mais quels sont tes rivaux,
si t'es un homme, faut que tu relèves le défi,
que t'achèves la concurrence, que de toi rêvent les filles,
que tu tiennes dans l'endurance, et puis que tu te méfies
des aigris qui auraient tendance à avoir pour toi quelque mépris,
si t'es un homme, crois pas qu'sur toi on s'apitoie,
si jamais tu trembles, alors prends sur toi ou rhabille-toi,
si jamais tu ressembles pas au fantasme de l'inconscient collectif:
grosses les couilles, longue la bite, et courts les tifs!
Et cours les filles, ne sois fidèle qu'à ta réputation,
sois l'obsédé sexuel qu'on te sait être de toutes façons,
si t'es un homme, sois un salaud, comme tous les hommes,
car "tous les hommes sont des salauds", demande à Roselyne Bachelot!

Rappel:

Mais sois conforme à la norme, aux modèles que la société met en forme,
en informant les enfants à une échelle énorme,
déformant leur nature et lorsqu'ils deviennent des hommes,
des tonnes se bornent à être comme on les forme,
ils sont conformes à la norme, aux modèles que la société met en forme,
désinformant les enfants à une échelle énorme,
d'effort en effort on fait qu'lorsqu'ils deviennent des hommes,
des tonnes se bornent à rester dans les normes!

Modèle 2:

Si t'es une femme, faut que t'aies des formes, mais faut que tu sois svelte,
et qu'on te forme à prendre soin moins d'ton âme, que d'ta silhouette,
et j'te souhaite une paire de seins énormes, et un décolleté,
dont l'ouverture donnera la mesure de ce que tu vas récolter,
en fait, si t'es une femme, faut que tu la fermes,
et que tu t'en remettes à la maîtrise que l'homme a du verbe,
il n'y pas d'Jules Vernes féminin, tu n'es bonne qu'à enfanter,
contente-toi d'être bonne, bonne à tout faire, et en bonne santé,
faudra que t'apprennes la signification du mot "soumission"
dont tu as pour mission l'application sans opposition,
soumise si on te l'suggère, laissant l'homme commander,
la maison c'est toi qui gères, faut peut-être pas trop en demander,
hein?!! Si t'es une femme, faut que t'en aies l'air, que tu sois féminine, homme
manqué s'abstenir, et ça c'est l'minimum!
Faut qu'tu t'épiles, qu'tu te maquilles, tu peux prendre des airs futiles,
voire stupides, tant que tu prends pas du bide, tu piges?
Faut que tu t'bichonnes, et que tu déboules en vêtements moulants,
qu'tu sois une cochonne comme tous t'en soupçonnent,
faut pas que tu déconnes, ici la loi c'est l'homme,
et il ne sera indulgent avec toi...que si t'es bonne,
que si t'es comme on veut que tu l'sois,
on veut que tu sois fragile et que t'aies besoin qu'on veille sur toi pour qu'on se sente utiles
pour une fois, faut que t'assures l'repos du guerrier,
car l'homme a fort à faire -niveau guerre- pour satisfaire sa fierté,
si t'es une femme, faudra que tu l'écoutes mentir,
et que tu fasses semblant d'croire à ces histoires qu't'as pas envie d'lentendre dire,
ça va sans dire, il t'faudra languir son retour,
quand il sera sur l'champ d'bataille ou dans les bras de femmes qui lui tournent autour,
il t'faudra l'attendre, attendre, même s'il n'est pas tendre,
et si tu ne sais pas t'oublier il t'faudra apprendre,
si t'es une femme, faut que tu sois mère,
car il n'y a guère que comme ça qu'on t'reconnaîtra femme, sinon à quoi tu sers?!!
Et si t'as une fille, rends-toi utile, fais-en une mère,
éduque-la pour en faire, comme toi, un ustensile,
et qu'elle se conduise ainsi comme toi en imbécile,
et qu'elle finisse aigrie et triste comme le commun des filles,
qu'elle s'égosille hurlant que les hommes sont tous des salauds,
car c'est dans les bras d'un salaud que tu la pousseras, que tel sera son lot!

Rappel:

Mais sois conforme à la norme, aux modèles que la société met en forme,
en informant les enfants à une échelle énorme,
déformant leur nature et lorsqu'ils deviennent des hommes,
des tonnes se bornent à être comme on les forme,
ils sont conformes à la norme, aux modèles que la société met en forme,
désinformant les enfants à une échelle énorme,
d'effort en effort on fait qu'lorsqu'ils deviennent des hommes,
des tonnes se bornent à rester dans les normes!

Modèle 3:

Si t'es un chien, tu appartiendras à quelqu'un,
à qui il reviendra de décider ce que tu deviendras,
si t'es un chien, souviens-t'en bien, t'es pas à toi,
t'es à celui qui te procure une niche, ou bien un toit,
si t'es un chien, tu n'es même pas riche de ce qui t'appartient,
si t'es un chien, t'es un chien! Eh ben tiens!
Si tu y tiens, tu pourras bien marquer ton territoire,
à défaut d'savoir que ça sert à rien, qu'c'est dérisoire,
si t'es un chien, va falloir que tu sois notre faire-valoir,
que tu nous renvoies l'image qu'on veut voir dans le miroir,
faudra qu'tu t'assoies si on t'dit "Assis!",
on t'demande d'être docile à souhait, tu suis? Pas d'être Lassie.
Aussi, faudra qu'tu sois obéissant,
afin que les passants puissent observer à quel point ton maître est tout-puissant,
et que tu dépends de lui, tant, qu'tu serais plus en vie sans,
qu'ils sentent bien que tu es queutchi sans,
tu iras chercher l'bâton, tu prendras des coups d'bâton,
qui lui permettront d'montrer à autrui qui est le patron,
par contre tu resteras fidèle, malgré les coups et les humiliations,
toi tu lui apporteras ses chaussons, t'façons
tu supporteras son mépris et ses colères,
et d'payer l'prix du fait qu'il soit aigri, et si tu l'tolères
c'est que t'as pitié d'lui car derrière nos grands airs, malgré tout ce qu'on prétend d'toi,
tu sais qu'on n'est pas bien différents d'toi, bien au contraire!
Track Name: Far west
[3,2,1...]

Cow-boy 1 (Buffalo Did):

Didier a été maltraité de la primaire jusqu'au lycée,
il a donc décidé d'faire policier,
Didier est en colère il a des comptes à régler,
avec les cons qui à la récré l'ont racketté,
ainsi il compte arrêter, tous les noirs et les bougnoules
qui pourraient foutre un coup d'boule à son fiston, l'agresser, tout l'saoûle:
leur façon d'parler, d'le regarder, d'se marrer,
il en a marre des merdeux de banlieue; désormais ça va barder!
Didier est armé, son pistolet est chargé,
Didier est fâché, par chance son matricule est caché,
il va pouvoir presser la gâchette sans qu'ensuite la fête soit gâchée,
il peut agir en cachette et sans s'faire attraper,
Didier est paré, et aussi un peu taré,
paraît qu'voir un arabe pleurer ça l'fait marrer,
il fait l'pari qu'ce soir il va s'faire un d'ces enfoirés,
titres du lend'main:"Un gamin abattu, hier en soirée".

Refrain:

C'est un cow-boy (x4)

Cow-boy 2 (Calamity Kader):

Kader ne sait pas quoi faire, il a raté son bac
terminé les cours, il court à l'armée d'terre,
il n'avait pas pour projet d'être un militaire,
mais faut bien faire quelque chose de sa vie comme lui disent père
et mère, émerveillé d'être payé à faire
du sport, et au pire des morts, Kader adhère,
a-t-il eu tort? Il s'porte volontaire
pour aller faire la guerre au Tchad ou au Niger,
bref, en d'autres termes pour aider la France à faire,
de l'Afrique une pompe à fric, la terre d'ses trafics et affaires,
en cas de déclic, en cas d'colère des réfractaires,
faut bien des triques, et des militaires pour les faire taire,
voilà en pratique ce à quoi servira Kader,
et pour tromper l'opinion publique il y a Lagardère,
Kader s'implique dans un Doom-like où celui qui perd
finit, d'manière systématique, statique à terre.

Refrain:

C'est un cow-boy (x4)

Cow-boy 3 (Nabil the Kid):

Nabil, 28 piges, haltérophile,
1m80 pile, 120 kilos de protéines,
ne trouve pas d'taf, il paraît qu'il a pas l'profil,
faut dire qu'ses muscles plaisent moins aux recruteurs qu'aux filles,
aussi, Nabil se fait d'la bile,
c'est pourquoi il ne fait pas l'difficile, Nabil sera vigile,
il surveillera les files d'attente aux caisses de l'hypermarché d'sa ville,
il traquera les gars, et draguera les filles,
il fera le gorille, et pour garder sa place Nabil
fera pas d'quartiers avec ce p'tit qui choure une glace vanille,
il sera le chien d'garde servile
d'un connard richissime qui l'paiera l'SMIG pour qu'il fasse ce taf débile,
frustré d'cette vie-là, Nabil frapp'ra qui le
fera courir après lui, l'humiliera, l'laissera pas tranquille,
même s'il devient docile, Nabil n'est qu'un imbécile,
et même pas heureux, et sans espoir qu'ses yeux s'décillent.

Refrain:

C'est un cow-boy (x4)...Moi, j'suis un indien.
Track Name: Au parc
Refrain:

J'aime m'asseoir sur le banc devant le lac
et regarder les canards qui nagent!
J'aime m'asseoir sur le banc dans le parc
et regarder les connards qui marchent!
J'aime m'asseoir sur le banc devant le lac
et regarder les canards, je leur jette du pain!
J'aime m'asseoir sur le banc dans le parc
et regarder les connards, ça me fait du bien!

Banc 1:

J'aime m'asseoir sur le banc devant le lac
et regarder les canards, ça me détend,
les voir passer devant ça fait passer le temps,
et tant qu'à faire passer le temps, autant le faire en étant à l'étang!
Et tant pis pour le boss, ce matin je sors,
hors de question qu'j'dorme ou bosse, il fait beau dehors,
et en dehors, de hordes de canards qui cancanent sur le bord,
de l'eau qui déborde tout est calme,
canards et cannes flottent et battent des ailes,
ils battent de celles qu'ils ont (car ils ont deux ailes),
non, non pas dans leur nom mais sur les aisselles,
et n'ont pas pour renom d'avoir des ailes qui excellent,
bon, bref, l'spectacle que j'observe est passionnant,
les canards sur la marre, la marre sous le vent,
rien de bien innovant, ni d'impressionnant,
mais l'avantage qu'ils soient moins bavards que les connards souvent,
j'apprécie, quant à moi, être en paix,
loin des imbéciles qui peuplent ma ville et le territoire français,
et si ces bêtes à plumes ne sont pas des pontes
de la plume ou de la pensée, je comprends de toutes façons rien à c'qu'ils racontent,
et c'est en ça que j'y trouve mon compte, en fin d'compte,
Dieu sait combien ça compte de n'pas être agressé par les cons!
Te fais pas d'bile, je ne m'ennuie pas,
avec un style habile j'transcris ça, j'écris ça avec un sylo-bille,
je dis ça car il arriva qu'j'utilise un stylo-plume,
et même si pas là, je n'suis pas devenu hostile aux plumes,
j'précise pour eux! Pour moi y'a pas, l'canard c'est sacré,
malgré le fait que j'le préfère à l'orange qu'en magret!

Refrain:

J'aime m'asseoir sur le banc devant le lac
et regarder les canards qui nagent!
J'aime m'asseoir sur le banc dans le parc
et regarder les connards qui marchent!
J'aime m'asseoir sur le banc devant le lac
et regarder les canards, je leur jette du pain!
J'aime m'asseoir sur le banc dans le parc
et regarder les connards, ça me fait du bien!

Banc 2:

J'aime m'asseoir sur le banc dans le parc
et regarder les connards...j'veux dire: les passants!
Si vous pensiez qu'ils ne sont pas fort différents des premiers,
qu'ça valait pas l'coup d'faire deux couplets vous vous mépreniez,
les gens, quoique pas beaucoup plus intelligents
que les canards, croient pourtant avoir des Q.I. d'légende,
quelle bande de connards, en marchant
ils prennent des airs d'ex-taulards, tout droit sortis d'un polar: l'spectacle est affligeant!
D'autres ont l'art de jouer les grands penseurs,
ces cons-là s'y croient, se recoiffent 6 fois et, le front en sueur,
prennent un regard pénétrant, en regardant l'gazon,
ou je ne sais quel limaçon venu traîner dedans,
bon, passons! BHL vient s'y promener
à chaque retour d'Israël, après être allé prôner
la juste guerre de Tsahal, il vient nourrir les canards,
leur jeter du pain mais ce qui lui ferait du bien c'est de voir mourir les arabes!
Frustré, en attendant, faute de mieux,
il fait comme tous ces parents en manque d'idées ainsi qu'des hordes de vieux,
il vient au parc, et bientôt part, la tête vidée,
l'esprit délassé, il s'est changé les idées,
faut dire qu'au départ, pour venir au parc, faut aller mal,
avoir pas mal de choses à se reprocher (ou un animal),
bon y'a bien quelques bambins en train d'se rouler dans l'herbe
où les chiens des quelques gens "bien" viennent d'écouler leurs merdes,
mais sinon, c'est l'bon filon pour les vieux crétins,
les penseurs du Dimanche, les joggeurs du Dimanche, tous les cons sans lendemain!
Je regrette un brin de ne pas être venu ce matin,
j'aurais pu voir le malaise du Grand Nain, je sais qu'jaurais trouvé ça bien!

Refrain:

J'aime m'asseoir sur le banc devant le lac
et regarder les canards qui nagent!
J'aime m'asseoir sur le banc dans le parc
et regarder les connards qui marchent!
J'aime m'asseoir sur le banc devant le lac
et regarder les canards, je leur jette du pain!
J'aime m'asseoir sur le banc dans le parc
et regarder les connards, ça me fait du bien!

Banc 3:

La différence entre les canards et les connards
c'est que les premiers sont dans la marre, eux; les seconds ont le don,
de faire qu'on en a marre d'eux car eux sont sur le béton,
les premiers n'ont pas conscience d'être; les seconds d'être cons,
les premiers sont limités en termes de possibilités,
faut éviter de leur demander de faire preuve d'inventivité,
mais les seconds sont limités en termes d'effectivité de la réflexion,
illimités en termes de débilité,
les premiers ont le bon sens de n'avoir qu'une croissance physiologique,
les seconds ne pensent qu'en termes de "croissance", mais économique,
c'est plutôt logique, nous on a l' fric,
c'était plus pratique pour endetter l'sud et piller l'Afrique,
il faut dire qu'on les plume! Les premiers ont les plumes,
les seconds ont le goudron, ils ont les thunes et sont gloutons,
les premiers ont les pubs pour Canard WC,
nous on fait ces pubs, et touche donc les thunes à encaisser,,
les premiers on les tue pour faire du magret,
les seconds pour du blé on n'hésite plus à les massacrer
non plus, les premiers sont armés d'un bec, on a l'armée,
pour les pauvres mecs qu'on va bombarder y'a d'quoi s'alarmer,
les premiers mangent le pain que les seconds leur jettent,
ça mange pas de pain; les humains préfèrent le canard ou le lapin,
les premiers font "coin-coin", les seconds "coucou",
en bref y'a rien qui permet d'croire qu'ils sont en dessous de nous!

Refrain:

J'aime m'asseoir sur le banc devant le lac
et regarder les canards qui nagent!
J'aime m'asseoir sur le banc dans le parc
et regarder les connards qui marchent!
J'aime m'asseoir sur le banc devant le lac
et regarder les canards, je leur jette du pain!
J'aime m'asseoir sur le banc dans le parc
et regarder les connards, ça me fait du bien! (x2)


J'aime m'asseoir sur les deux bancs,
car les canards comme les connards me font marrer mais différemment,
bien que je croie qu'au fond ils ne sont pas si différents,
mais ni les premiers, ni les seconds ne sont au courant!

J'aime m'asseoir sur les deux bancs,
car les canards comme les connards me font marrer mais différemment,
bien que je croie qu'au fond ils ne sont pas si différents,
comme Ségo et Sarko, Chirac et Mitterand!
Track Name: Le manège du rap
Quand le rap devient un fonds d'commerce...quand le rap devient un fonds d'commerce!
Et quand le rap qui dit que le rap devient un fonds d'commerce devient à son tour un fonds d'commerce...
C'est là que ça commence...
Et ça tourne...et ça tourne...et ça tourne...

Refrain:

C'est l'manège du rap, et l'auditeur qui raque,
car le rap tourne en rond, il tourne en rond!
C'est l'manège du rap, qui détourne le rap,
car l'rap qui dit que le rap tourne en rond, tourne en rond...

1er tour de manège:

Tombons dans la facilité le temps d'une chanson:
critiquons le rap, et il est dans l'air du temps le son!
C'est la mode, quoi t'es pas à la page?!!
Non! Sérieux tu déconnes?!! Non? Alors tu dégages!
Maintenant ché-cra sur l'pe-ra est un acte civique,
M.C. Advisory: anti-rap lyrics,
c'est la nouvelle étiquette, tu la vois pas? Elle est implicite,
dès que tu grimpes sur l'manège tes ventes grimpent, si vite!
Tout tourne en rond, la vocation sociale du rap a chuté,
tombée du manège, aucun rappeur ne l'a parachutée,
voyant qu'il s'allège, le hip-hop oublie ses facultés,
prend goût à être léger, ses objectifs réajustés,
alors ça aussi, on nous l'a pris?
Sans que personne n'ait rien compris, pas même l'auditeur qui en paie le prix?!!
Des textes vides, c'est comme ça que tu payes à la caisse,
ou l'exil, si hélas tu n'es pas de ceux qui acquiescent,
c'est l'autodestruction savamment orchestrée par les médias,
car à tous dire que le rap est mort on ne dit plus rien dans l'immédiat,
en fait il vit encore, mais on l'tue,
son essence perd son essor, elle ne compte plus,
et on s'tue à tenter d'le ressusciter, quel intérêt suscité
par cette zique qui soit disant s'rait trucidée!
Alors pourquoi feindre de l'tirer d'son sommeil?
La réponse tient en un mot, la réponse, c'est l'oseille!

Refrain:

C'est l'manège du rap, et l'auditeur qui raque,
car le rap tourne en rond, il tourne en rond!
C'est l'manège du rap, qui détourne le rap,
car l'rap qui dit que le rap tourne en rond, tourne en rond...

2ème tour de manège:

J'vais pas vous dire que le rap n'est pas malade,
mais s'il nous sert de support c'est qu'il n'est pas mort, arrêtez vos salades!
J'vais pas vous dire, pour l'guérir faut pas d'travail,
mais commençons donc alors par virer d'bord car l'mauvais rap nous assaille!
J'vais pas vous dire que je trouve tout ça valable,
vous pouvez ne pas être d'accord, mais il faut d'abord faire une croix sur la maille
pour pouvoir dire que ce jugement est impartial,
car dans l'objectivité j'crois dur comme fer que c'est la faille!
Moi, c'que j'vais vous dire, c'est que le rap tourne en rond, possible,
mais le rap qui dit que le rap tourne en rond, tourne en rond aussi,
donc faut s'y faire, l'héritage de Squat se dilapide,
il n'est plus clair depuis un bail, même si on le dit limpide,
on s'ment, car il est devenu politiquement correct,
tellement correct que de dire: « J'écoute du rap », ça te rend honnête,
comme les manifs, censées manifester un « Non! »,
que la police autorise au départ de Nation,
faut leur réaffecter un nom!
C'est une honte, ils reprennent à leur compte,
pour faire gonfler leurs comptes, toutes les choses qu'on érige contre en fin de comptes,
est-ce qu'on affronte nos responsabilités?
Ou est-ce qu'on joue aux cons?! Hein? Y est-on habilités,
dans notre position? Et a-t-on même cette habileté?
Puisque pendant l'action aucun d'entre nous n'a tilté,
nous v'là donc sur l'manège du rap, c'est l'concept, c'est l'idée,
faut arrêter l'manège en marche, en descendre, résister, mais là...

Refrain:

C'est l'manège du rap, et l'auditeur qui raque,
car le rap tourne en rond, il tourne en rond!
C'est l'manège du rap, qui détourne le rap,
car l'rap qui dit que le rap tourne en rond, tourne en rond...

C'est l'manège du rap, et l'auditeur qui raque,
car le rap tourne en rond, il tourne en rond!
C'est l'manège du rap, qui détourne le rap,
car l'rap qui dit que le rap tourne en rond, tourne en rond...
Track Name: Chanson pour rien
A vous dire vrai...
Rien, j'nai rien à vous dire, si ce n'est que j'n'ai rien à vous dire,
autrement dit je parle pour rien dire, et donc c'est vous dire si je parle!
J'parle parce que j'suis d'humeur bavarde, l'silence j'n'ai pas l'coeur à ce qu'il s'attarde,
alors je parle, bavasse, bavarde, dans l'labyrynthe des palabres je me hasarde,
ma chanson n' a pas d'intention, pas d'message à votre attention,
pas d'solutions à vos problèmes, et pas de belles résolutions,
pas vocation à vous faire croire qu'elle va faire croître l'insoumission,
pas vocation à vous faire frères, ni à vous faire faire la révolution,
ce s'rait pourtant de bonne augure lorsqu'on est tant à cran, le dos au mur,
la révolte est à la mode, les slogans d'antan font bonne figure,
mai 68, en 2008, c'est une fontaine à grosses coupures,
c'est une aubaine pour les anciens rebelles qui ont su investir en cas d'coups durs!
"Sous les pavés la plage"?, exatement! Sous les pavés la naïveté et l'abrutissement,
la lâcheté d'pas tourner la page, et d'se cacher son asservissement,
et puis l'reverrencieux hommage qu'on rend aux choses habituell'ment
lorsqu'elles sont mortes, lorsqu'on est sages, lorsqu'on en porte le deuil bêtement,
Sur mon CD la plage qui a l'cran d'dire qu'il faut être honnête envers soi,
qu'un jour, peut-être, il faut grandir, et réfléchir sur c'qu'on perçoit,
les chanteurs "révolutionnaires", les "enragés", les "engagés",
à travers l'temps et l'univers n'ont jamais fait qu'vendre des CD,
d'où la question qui en découle: se foutrait-on d'la gueule des foules?
Leur tiendrait-on un discours qui n'a cours que parce qu'il défoule?
Leur tiendrait-on un discours que tous nos actes à nous invalident?
En plus du CD chez Carrefour, leur dirait-on d'prendre un calibre?
C'est certes une idée comme une autre, c'est une idée mais pas la nôtre,
et si elle devait être validée, j'ai dans l'idée qu'laction serait vôtre,
car lorsqu'on a de grandes idées, faut insister pour qu'ce soit l'autre
qui en prenne la responsabilité au cas où, hélas, il se vautre!
L'art est-il jamais plus utile que lorsqu'il ne dit pas qu'il l'est?
Peut-être a-t-il l'air plus futile, oui mais il est déjà moins laid
que lorsqu'il a la prétention de servir l'une de ces "grandes causes",
à part en donner l'illusion, moi je doute fort qu'il serve à grand chose!
Alors j'ai écrit cette chanson, cett scansion, cette tension
entre les mots et tout ce dont ils ne font pas mention,
entre les mots et l'absence de message que je les destine à transmettre,
les mots qui noircissent mes pages au fil des phrases, sans dieu, sans maître,
sans être l'otage de quelque usage auquel je les emploierais, sans être
les armes de quelque propagande que je déploierais en fait,
ces mots ne sont là qu'pour dire les choses qu'à cet instant-là j'ai en tête,
j'crois à l'intérêt d'dire quelque chose, sans savoir quoi, mais j'enquête,
à vous dire vrai j'n'ai rien à vous dire, vraiment rien à vous dire,
ni d'ailleurs aucun projet que j'veuille faire aboutir,
ma chanson sert à rien, et c'est c'qu'il y a d'bien,
et j'sais qu'ça tient à peu d'choses, si ça devient autre chose, j'y serai pour rien!

If you like L'1consolable, you may also like: