Heureux hasard (L'1consolable / Apathy)

from by L'1consolable

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €1 EUR  or more

     

lyrics

Quand j'étais petit, mon père me parlait d'étoiles,
de constellations qu'elles dévoilent, et de voie lactée que les astres dévalent,
il me décrivait les trous noirs et tout ce qu'ils avalent,
j'avais la tête pleine de tableaux célestes pareils à des toiles,
de cosmos et de comètes, d'osmose des planètes,
de Kronos et de la façon dont diverses situations et contextes l'affectent,
j'aimais souvent penser à tout ça sans qu'on me prenne la tête,
malgré le fait que la maîtresse disait qu'il fallait que j'arrête!

Quand j'étais petit, ma mère me jouait du piano,
de Beethoven à Chopin, en passant par Wolfgang Amadeus Zart-mo,
j'ai vibré sur les préludes et fugues de Bach,
oui c'est sûr je kiffais sur ça plutôt que de trimer sur le Bac,
j'avais la tête pleine de notes et de mélodies,
pas les notes de l'école, mais celles d'Antonio Vivaldi,
ma mère m'a dit: "Mon fils, deviens ce que tu veux être."
quand j'ai écrit mes textes en cours et que je fus pris sur le fait!

Quand j'étais petit mon père me parlait de sagesse et de bassesse,
de la faiblesse de celui qui t'agresse, t'humilie, te rabaisse,
et à l'inverse de la force de celui qui traverse les épreuves,
par là-même fait ses preuves et oeuvre d'adresse,
celui qui n'a de cesse chaque fois qu'il tombe de se relever,
lorsqu'une ombre vient l'aveugler, s'efforce de voir clair et de rester dans le vrai,
dont la force réside moins dans le fait de ne pas être touché,
que dans le fait de tenir bon, le poing levé, de ne jamais se coucher!

Quand j'étais petit, ma mère me mettait le vinyle
du Petit Prince, et je m'endormais rarement avant que l'histoire ne soit finie, le
son de la voix de Gérard Philippe berçait mes soirées,
j'ai appris tôt que tôt ou tard il serait trop tard pour se marrer,
entre vaniteux, businessmen, et gens se disant sérieux,
dans le genre ennuyeux les grandes personnes tu peux pas faire mieux,
ainsi j'appris à garder un semblant d'âme d'enfant,
pour que les chapeaux restent pour moi des serpents digérant des éléphants!

Quand j'étais petit, mon père me jouait de la guitare,
composait des chansons, raison expliquant le fait qu'il veillait si tard,
le lendemain il me faisait écouter le résultat,
je n'étais qu'un gamin, mais l'imitant j'ai appris après sur le tas,
la poésie c'est toute sa vie, donc j'en vis la valeur,
quand je nacquis il écrivit:
"Je ne suis pas travailleur
Je n'aime pas la douleur
Je veux pas être chômeur
Je laisse parler mon coeur
Je veux être voleur"

Puis j'ai grandi, et la vie m'a mis des coups,
j'éprouvais le dégoût de voir que les belles promesses, ce n'était que des belles promesses, c'est tout,
mes rêves s'écroulent tandis que le temps s'écoule, et j'ai les boules,
dès que je découvre que tout-à-coup sur vous le destin se défoule,
mes parents se séparent, et par désespoir et chagrin
vient le cauchemard -c'était trop tard- : coma, trauma crânien, et le trépas pas loin!
Moi, vingt ans plus tard, je me réjouis du hasard heureux qui
me donna comme parents ceux-là et fit de moi ce que je suis.

credits

from Face O faces B, released December 17, 2012
Paroles: L'1consolable
Musique: Apathy
Mixé par L'1consolable chez lui.
Masterisé par L'1consolable chez lui aussi.
Contient des trucs que c'est pas fait exprès qu'ils soient dedans.

license

all rights reserved

tags

about

L'1consolable Paris, France

Auteur, compositeur et interprète de ses morceaux, L’1consolable rappe, sur de bons vieux breakbeats hip-hop teintés de jazz, de blues ou de soul, la violence d’une société qui la pratique au quotidien tout en la prêtant à ceux qui se retournent contre elle. ... more

contact / help

Contact L'1consolable

Streaming and
Download help

Report this track or account

If you like L'1consolable, you may also like: